Films

EIFFEL

01 mars 2022

⏱️ 1h48min

Paris, la tour Eiffel, c’est notre emblème par excellence et pourtant, je ne m’étais jamais vraiment penchée sur son histoire ou sur celle de son créateur. Il faut dire que je n’ai rencontré la grande dame qu’une seule fois dans ma vie ou alors très brièvement depuis le hublot d’un avion. Le film Eiffel de Martin Bourboulon sorti le 13 octobre 2021 semble être passé inaperçu, ou du moins, je n’en ai pas du tout entendu parlé jusqu’ici. Heureusement, le hasard l’a mis sur mon chemin et je dois lui en être reconnaissante parce qu’il était vraiment très sympa !

Synopsis

À la fin des années 1880, Gustave Eiffel vient de collaborer à la construction de la statue de la Liberté. Il doit alors faire face à la pression du gouvernement français qui souhaite qu’il conçoive quelque chose de spectaculaire pour l’Exposition universelle de Paris de 1889. Alors que l’ingénieur ne s’intéresse qu’au projet du métropolitain, il recroise Adrienne Bourgès, son amour de jeunesse, rencontrée lors de la construction d’une passerelle au-dessus de la Garonne en 1860. Cette relation interdite et secrète — elle est aujourd’hui mariée à son ami Antoine Restac — va l’inspirer.

Avant même de parler du film, je voulais saluer le casting que j’ai trouvé vraiment très cool. Évidemment, j’ai beaucoup apprécié retrouver l’actrice de la série Sex Education, Emma Mackey dans le rôle d’Adrienne Bourgès (dans lequel je ne l’attendais pas du tout!) et à ses côtés pour l’accompagner Romain Duris (que je découvrais par la même occasion).

Le duo est cohérent et l’alchimie m’a semblé bien fonctionné. J’ai apprécié leurs interactions ainsi que le traitement de leur relation amoureuse.

Eiffel est un biopic, c’est-à-dire que l’histoire est centrée sur la biographie d’un personnage qui a réellement existé (ici Gustave Eiffel), tout en s’inspirant très librement de faits réels. En effet, au-delà de relater la création et la construction du monument national, le film propose une interprétation romancée de la vie de son ingénieur. Et quoi de plus romantique que de faire une GROSSE TOUR en forme de A en plein milieu de Paris pour la femme qu’il aime, Adrienne ? Et que si la belle est désormais mariée, le désir n’en est pas moins présent. Je vous rassure rien de vulgaire dans ce film, c’est une très belle histoire. La fiction est bien ficelée, le décor et l’image très bien réalisés.

J’ai aimé découvrir le parcours de Gustave Eiffel et ses premiers grands succès et réalisations : le pont ferroviaire de Saint-Jean à Bordeaux en 1858, la Statue de la Liberté (1886) et enfin, à l’occasion de l’Exposition universelle de Paris de 1889, la tour Eiffel. Sa construction a duré 2 ans, 2 mois et 5 jours, une véritable prouesse technique (324m de haut en comptant l’antenne) ! En y pensant, je me dis que ça a dû être quelque chose de la voir se construire étape après étape, étage après étage, mètre après mètre. Un chantier qui se révèle, grâce au film, éprouvant et laborieux. Il en a fallu du courage et des épreuves pour la construire ! En effet, je n’avais pas soupçonné par exemple la colère et le rejet des riverains qui qualifiaient la construction de « furoncle de Paris ». En même temps, tout ce qui est nouveau est souvent critiqué par ses contemporains. Aujourd’hui, on n’imagine pas Paris sans tour Eiffel, alors on remercie monsieur d’avoir persévéré !

« Tu la regardes avec des yeux… comme un homme regarde une femme. »

Pour conclure, j’ai beaucoup apprécié ce film, découvrir l’ingénieur et l’architecte talentueux qu’était Gustave Eiffel, suivre son histoire d’amour avec Adrienne évidemment, mais aussi l’élaboration, la victoire, jusqu’à la concrétisation du projet de la tour Eiffel et la pérennité de son œuvre. J’ai particulièrement apprécié les détails « techniques » sur sa conception, ergonomie et fondation.

Pour aller plus loin :

Les femmes de Gustave Eiffel – Plume d’histoire

– le site officiel de La tour Eiffel, rien que ça !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s